Le Chapon Fin réouvre ses portes !

À partir du Mardi 09 Juin, du Mardi au Samedi - midi et soir -, retrouverez notre carte et nos menus dans l’onglet « La Carte ».

Le Chapon Fin s'emporte !

À partir du Mardi 09 Juin, du Mardi au Samedi - midi et soir -, vous pouvez commander votre déjeuner ou dîner au +33 (0) 5.56.79.10.10 ou sur https://www.ollca.com/bordeaux/boutiques/le-chapon-fin.

Retrouvez nos menus sur l'onglet "Vente à Emporter" ou sur "ollca"

À très bientôt au Chapon Fin !

Dans le but de garantir des conditions sanitaires optimales, notre équipe a mis en place les mesures de sécurité et d'hygiène nécessaires. Nous comptons sur vous pour respecter les gestes barrières et la distanciation physique.

 

histoire

LE CHAPON FIN : PLUS D'UN SIÈCLE DE GASTRONOMIE...

Au lendemain de la Révolution Française, le quartier central de Bordeaux fut reconstruit. De nouvelles rues furent tracées en étoiles autour d’un marché. En 1825, M. Chantal et M. Despirou créèrent un restaurant et une boutique de marchand de vins, au 7 rue Montesquieu, voisins du Théâtre Français : « Le Chapon Fin ». Il devint vite une adresse très fréquentée.

Le grand changement intervint en 1900, lorsqu’un nouveau propriétaire, Joseph Sicart, cuisinier de talent, originaire de Catalogne, arriva rue Montesquieu, et confia à un jeune architecte bordelais novateur et audacieux la rénovation du « Chapon Fin ». Cet architecte, Cyprien-Alfred Duprat construisit le fameux rocher, et le surprenant décor de rocaille qui est aujourd'hui en place, et qui fut coiffé plus tard d'une verrière.

Commença alors, le long règne de ce cuisinier hors pair et défilèrent, au « Chapon Fin », des rois, Alphonse XIII d’Espagne le plus fidèle des clients qui aura là sa cave personnelle, Manuel II du Portugal, le sultan du Maroc, la reine Ranavalo de Madagascar, le prince de Galles, futur Edward VII; des artistes, Sarah Bernhardt, Yvette Guilbert, Toulouse Lautrec; des hommes politiques, Aristide Briand amateur de lamproie au vin rouge, George Clemenceau…

Durant soixante ans, Joseph Sicart fit du « Chapon Fin » le premier restaurant de France : en effet, celui-ci figura en tête de la première liste des restaurants récompensés par 3 étoiles dans la première édition du guide Michelin de 1933.

Après le départ de Joseph Sicart en Juin 1960, et pendant quelques années, le Chapon Fin se loue et devient un lieu festif pour des réceptions privées comme les Rallyes bordelais, des mariages, etc…

Ce n’est qu’en 1987 qu’il retrouve sa véritable identité de restaurant gastronomique. De 1987  à 2014, les Chefs Francis Garcia et Nicolas Frion se succédèrent.

En février 2011, Sylvie Cazes reprend le Chapon Fin et en confie les rênes à Laure Turlan, chef d’orchestre de ce théâtre de la gastronomie qui s’entoure d’un personnel jeune et compétent :  le Chef de cuisine, Cédric Bobinet, qui a fait ses preuves dans un restaurant étoilé de Paris mais aussi au Danemark, le Sommelier qui vous fera découvrir les secrets de la cave historique du Chapon fin composée de plus de 800 références, et l’équipe de salle extrêmement dynamique.

Aujourd’hui, un Petit Salon d’une vingtaine de couverts, permet des réunions, des dîners ou des dégustations de vins dans le cadre rénové d’une des plus belles caves voutées datant du XVème siècle.

Prev
Prev